1- L’optimisation graphique

De manière générale, pour vos images sur Internet, évitez d’avoir des images trop surchargées, cela risque de bloquer la visibilité des internautes et surtout de gêner la lecture du reste du site. N’utilisez pas de couleurs trop contrastées pour encore une fois pour ne pas focaliser l’internaute sur vos images au risque de le détourner du reste de votre contenu. La pratique des tendances actuelles est d’employer des couleurs épurées et des formes simplifiées.

2- L’exportation pour le web

Quand vous aurez choisit et réalisé l’image adéquate pour votre projet, il faudra l’exporter. Pour cela, vous avez dans Photoshop avec le raccourci clavier Ctrl+Alt+Maj+S la possibilité d’optimiser le poids, la taille et le format de vos fichiers. Vous pouvez comparer les comportements de votre image selon les différents paramétrages.

3- Le poids des images

La première chose à observer dans le menu Exportation pour le web, c’est le poids de votre image. Celui-ci va varier suivant un certain nombre de paramètre tels que le format de votre image mais aussi suivant le niveau de compression ou encore le nombre de couleurs utilisées. À noter que plus le poids est faible plus la compression sera importante et donc la qualité faible…et inversement. Aussi plus le poids sera faible et plus votre image chargement vite sur Internet…il est donc primordial de trouver le juste milieu. En règle générale, pour une image au format JPG, il est conseillé de ne pas descendre sous 60% de compression pour ne pas trop perdre en qualité.

4- La résolution des images

Deux autres paramètres à prendre en compte, sont la taille et la résolution de vos images. Au niveau résolution par exemple vous pouvez travailler en 72 Dpi, cela permet de descendre le poids de vos images pour quelles chargent plus vite. De la même façon pour toutes utilisations sur écran il est primordiale d’utiliser le mode colorimétrique RVB (Rouge, Vert, Bleu) afin d’avoir un spectre colorimétrique plus important plutôt que le CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir). Enfin en termes de dimensions, il n’y a pas de disposition spécifique, tout dépend du design de votre site web, blog, newsletter, etc. Mais plus votre image est grande plus elle mettra de temps à charger.

5- Les métadonnées des images

Une dernière chose que vous pouvez ajouter à votre image avant de l’exporter dans son format définitif, ce sont quelques métadonnées et informations, telles que URL en HTML, le nom, le titre de l’article, une description en quelques-mots. Pour cela, vous pouvez utiliser l’outil Tranche de vos menus « Exportation pour le web » dans Photoshop. Il vous suffit de sélectionner une tranche ou l’intégralité de votre image et de faire clic droit. De cette façon vous pourrez y ajouter des informations très facilement dans le but d’optimiser dans une certaine mesure le référencement de vos images.